2013 : EXPEDITION DEEPWATER, LE DEBUT D’UNE SECONDE VIE AU SERVICE DE LA SCIENCE

Après 6 mois de maintenance et de travaux d’optimisation, notamment au niveau de son système de propulsion, le vaisseau solaire entre en 2013 dans la phase active de sa « seconde vie ».

Le MS Tûranor PlanetSolar a débuté cette campagne 2013 en réitérant sa traversée transatlantique, battant largement son propre record de vitesse de 26 jours enregistré en 2010 au Guinness World Records™. Cette année, seulement 22 jours ont été nécessaires au catamaran solaire pour percer l’Atlantique de l’Espagne au Antilles.

Puis, dès le mois de juin, le navire s’est transformé en une plateforme de recherches scientifiques dans le cadre de l’expédition « PlanetSolar DeepWater ». Cette mission, dirigée par le professeur et climatologue Martin Beniston de l’Université de Genève (UNIGE) était d’analyser des processus à l’interface océan-atmosphère du Gulf Stream impliqués dans la régulation climatique. Grâce aux spécificités du MS Tûranor PlanetSolar, l’équipe scientifique a recueilli une série de mesures physiques et biologiques inédites, dans l’eau et dans l’air. Propulsé par l’énergie solaire, le navire n’émet aucune substance polluante susceptible de biaiser les données récoltées.

Cette traque le long du Gulf Stream a mené le bateau de la Floride jusqu’au grand Nord, en faisant escale dans les villes de Miami, New York, Boston, Halifax, St-John’s pour ensuite retourner en Europe à Oostende, Londres Paris et enfin Lorient ou il y passera l’hiver.

Cette expédition 2013 a été un véritable succès ! Après plus de 20'000 kilomètres parcourus dans plus de 8'000 dédiés à la science, le catamaran a réussi à atteindre son objectif de prouver qu’il pouvait aller bien au-delà de son rôle d’ambassadeur et naviguer à des fins concrètes et utiles.